Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 19:00
Voici un fronton qui avait subi de gros dégâts au fil du temps...

Tout le côté droit avait de nombreux manques et cassures, le tout déformé visiblement par un choc récent.


Côté gauche : Côté droit :
en bon état
rattaché uniquement par
deux morceaux de fil de fer !



Le plus flagrant pour bien voir les manques : le verso (sans commentaire) !


Au boulot , le tout en trois phases !

1ère phase :
Contraindre les morceaux de ferraille à se remettre dans les bons axes.
Et je puis vous assurer que ce n'est pas une mince affaire car les armature incluses dans le stuc sont épaisses et rigides. (elles n'ont aucune mémoire de forme - il faut donc les contraindre à nouveau selon la courbe des motifs et bon nombre de morceaux de stuc risquent de se casser encore plus).

Consolidation et comble des manques par l'arrière de tous les points de rupture à l'aide de plâtre de moulage.

Après séchage : Sculptures à main levée pour reformer les motifs manquants, en s'inspirant visuellement du côté gauche intacte. (car dans ce cas précis, il est impossible de fabriquer un moule).




Deuxième phase : Gesso & bol d'arménie (appelé également "assiette"), couches obligatoires qui rendront ainsi le plâtre non perméable et lisse (après ponçage léger) pour recevoir la dorure.


Troisième et dernière phase : la dorure !
Quelle méthode employer ?

Ce fronton n'était absolument plus doré à la feuille. La dorure avait été refaite il y a longtemps à la bronzine. (comment je sais que cela date ? Et bien parce que j'ai retrouvé des traces de dorure sur des morceaux de fil de fer à nu et qui normalement  sont noyés dans le plâtre ! - ce qui implique également que ce fronton a été redoré sans que le côté droit soit refait).

J'ai donc utilisé la même technique en mélangeant plusieurs teintes de bronze pour retrouver la couleur exacte de la dorure du côté non abîmé et en la patinant artificiellement pour lui redonner cet aspect ancien.



A si ! On peut finalement rajouter une quatrième phase à cette restauration : le dos du fronton !
ce miroir n'étant pas destiné à être accroché, il faut donc que le verso du fronton soit homogène car l'oeil risque de remarquer la différence à tout moment en passant sur le côté du cadre.

Du coup, hors de question de laisser le plâtre blanc apparent et obligation de repasser une patine réalisée à base de pigments purs pour que le côté gauche retrouve un aspect identique au côté droit et également au dessus du cadre (sur lequel ce fronton est vissé par deux pattes (précision technique : je parle de.. côté gauche sur le verso...et droit sur le recto - nous sommes bien d'accord ??)



Ce fronton de 61 cm de large et 29 cm de haut ne m'appartient pas et m'a été confié pour ... restauration.

Je le rends terminé, ce jour, à sa propriétaire moyennant un montant de 60 euros !

Il va retrouver sa place au dessus de ce cadre-là !


Pour tout renseignement concernant d'éventuelles restaurations, n'hésitez surtout pas à me contacter ou, encore mieux, à venir me voir avec vos cadres et frontons détériorés.

Nous trouverons ensemble LA solution !

Partager cet article

Repost 0
Published by LA GRANGE-COM - dans MIROIRS & CADRES
commenter cet article

commentaires

delph 14/10/2009 13:45


Une fée...des anges...une belle histoire avec une fin qui finit bien !!!


christiane 06/10/2009 13:14


..et j'espère qu'elle va te faire une pub d'enfer!!
bisouilles


cathe 05/10/2009 23:05


encore une fois un superbe travail, mais comment les gents te font-ils parvenir des objets aussi fragiles. Ils viennents te les apporter et est-ce envoyé par la poste ? malgré les risques.
Bravo et les éloges que tu reçois sont vraiment méritées
Gros bisous
Cathe


LA GRANGE-COM 06/10/2009 12:15


Merci Cathe !
suite à ta question, très pertinente :
Ils se déplacent avec leurs trésors ! et cela leur permet également de voir ce qui est en cours de réalisation et les restaurations déjà effectuées (tout le monde a besoin d'être rassurés quant aux
compétences de celui qui restaure.. c'est humain !). J'ai quelques cas de personnes qui me les font parvenir par colissimo car habitant vraiment trop loin, mais dans ce cas précis, il s'agit de
petites pièces, pas trop lourdes et donc ne coûtant pas trop cher à renvoyer également et surtout super bien protégé.
J'ai même le cas de personne venant rechercher leur cadre et en profitant pour m'amener le suivant dans la foulée !!
Bisous


christiane 04/10/2009 18:56


quel travail!!! bravo ma grande voilà un fronton de première!! combien d'heures de travail??? et entre nous je trouve qu'elle s'en sort bien ta petite dame cliente!
bisou à bientôt


LA GRANGE-COM 06/10/2009 12:09


Les heures de travail... ne sont pas comptées, c'est sûr ! sinon, les tarifs seraient exhorbitants !
C'est surtout par plaisir et pour faire revivre des objets qui ne méritent pas de se retrouver au rebus !
Tu as raison, elle s'en sort bien, mais c'était le but du jeu non ?
Bisous


MINA 04/10/2009 06:27


Excellent travail ! pas onéreux en plus ! le/la propriétaire a bien de la chance de retrouver cette magnifique pièce ! Je t'adresse toutes mes félicitations


LA GRANGE-COM 06/10/2009 12:23


Encore une fois, merci de tous tes compliments/encouragements qui me touchent beaucoup !


Qui Sommes-Nous ?

  • : LA GRANGE-COM
  • LA GRANGE-COM
  • : détournement d'objets - patine & restauration d'huiles sur toile et cadres en stuck
  • Contact

Toutes nos créations, restaurations, relooking et news,
                       classés par thèmes, d'un simple clic !










Site Meter