Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 18:00
Bonjour à toutes et à tous,

Me revoilà dans une nouvelle aventure made in "Grenier de Maintenon" (et oui.. encore un !... un abonnement est peut-être envisageable..)

Pour celui-çi, vous allez bénéficier de LA BETISE DU JOUR !!! et oui, ça m'arrive... elle était tellement énorme que je n'ai pas pu résister à l'envie de vous en faire profiter !




Le souci lorsque je refais des reliefs manquants à l'aide d'une empreinte en silicone, c'est que je ne maîtrise pas ce que fait le plâtre dessous... un décalage d'un millimètre peut donner des résultats catastrophiques :




Quand je vous disais qu'elle était belle la bétise du jour !
Totalement de travers !!!

Mais bon, après avoir fait sauter ce raté,le second essai fut le bon !

Comme vous pouvez le constater, j'ai pensé à faire un cliché de mon ânerie mais pas du reste du processus de restauration (comme d'hab quoi !)




Alors, pour me faire pardonner,
j'ai nettoyé la vitre pour la photo finale !!



Tarif : 60 € (pas pour le nettoyage de la vitre... pfff !)

(Mais, au vu des deux autres cadres qu'ils m'avaient amenés précédemment...et comme je chouchoute mes fidèles clients, ils n'ont eu à régler que 30 € !)

La prestation comprend (pour ce cadre de 57 x 50 cm) :
Le dépoussiérage et le nettoyage ;
Reprise des éléments manquants par empreintes silicone ;
Sous-couche d'accroche Bol d'Arménie ;
Dorure
Patine de la dorure


Quant à la question qui revient souvent :
 "combien de temps passé pour le refaire ?"...
un jour peut-être je me minuterai,
mais ce n'est pas demain la veille !!

Depuis quand chronomètre-t-on une passion ?
(sauf quand il s'agit de sport physique of course !)
Repost 0
Published by LA GRANGE-COM - dans MIROIRS & CADRES
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 15:00
Bonjour à toutes et à tous !

j'ai fait la connaissance du grand perdant tout piteux d'un combat  de grenier de Maintenon...
Il était bien mal en point ce pauvre cadre sans miroir, son fronton écrasé par un pied de commode malveillant (il semblerait que ce soit la guerre dans les greniers quand ils ne sont pas sous surveillance...).




Bon, pas si piteux que ça, sinon je n'aurais pas pris le pari de réussir à lui redonner son éclat...

Allez go, c'est parti pour les sempiternelles photos des dégâts (pire que chez le chirurgien esthétique avant une opération !)





Non seulement il s'est désolidarisé du cadre, mais les côtés hauts ont également subi une déformation, allant jusqu'à soulever le plâtre et le bois en dessous (cliché ci-dessus à droite) lors de ce combat silencieux.

Imaginez un peu la douleur constante de ce pauvre fronton, contraint des années durant à garder la tête en arrière... se cassant de plus en plus au fil du temps... sniff...
   

Avez-vous essayé de redresser le centre d'un fronton avec toute la ferraille contenue à l'intérieur ? son épaisseur est telle et il faut une telle force que les moulures restantes risquent d'éclater à tout moment...

Une bonne dose de force tranquille, de stuc et de bol d'arménie  plus tard ("plus tard" étant très extensible dans la durée...):
NB : (bien évidemment, toujours pas de clichés intermédiaires ! Non non, vous ne me referez pas.. je suis comme ça !).




Au fil du "plus tard", nous arrivons à cela :




Et comme Oward et moi sommes très cabotains ces temps-çi, je lui ai même rajouté un miroir et son parquet !
(c'est plus sympa non ? - et puis, c'était tout de même le but du jeu....- pas le cabotinage... mais lui redonner sa fonction de miroir à part entière !)

Pas sublime l'éclairage pour la mise en valeur... désolée !

Allez, petit avant/après pour le fun ?




Coût pour cette opération de chirurgie esthétique : 200 euros (auquel il faut rajouter le montant du miroir et du parquet : 27 euros - ticket de caisse à l'appui).

La prestation comprend :
- Dépoussiérage et nettoyage du cadre de 110 cm x 68 cm ;
- Redressement du fronton et remise en place ;
- Consolidation totale de l'arrière du fronton ;
- Reprise des moulures manquantes du cadre par empreintes ;
- Création à main levée des reliefs manquants du fronton ;
- Assiette Bol d'arménie
- Dorure
- Patine de la dorure
- Achat et pose du miroir et de son parquet.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !!

Bonne journée à toutes et à tous

Repost 0
Published by LA GRANGE-COM - dans MIROIRS & CADRES
commenter cet article
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 18:00
C'est léger comme jeu de mots ! (les jardiniers me comprendront).

Plus léger que l'allure de ce miroir arrivé dans un coffre de voiture dimanche dernier (tout juste sorti du grenier) !




Vous voulez des gros plans ? ah ah ! pour une fois, j'en ai faits !





Joli challenge, avec jolis défis !

Sortons l'imagination du placard : de la sculpture à inventer ! plus d'angles complets... pas plus que les 4 moulures latérales d'ailleurs !
Alors, partons dans les vignes  à cause des grappes de raisin de chaque côté que j'avais envie de réaliser ! (pour les angles !)



Je sculpte un angle..., que je dupliquerai sur les trois autres à l'aide d'un moule en silicone fabriqué de toutes pièces.
Idem pour les moulures latérales d'ailleurs !








Voilà donc en images avant/après ce que cela donne...




Et sous un angle plus général :






J'espère que personne ne voudra de photos complémentaires... je n'ai plus le cadre ! il vient de repartir à Maintenon !

Coût de l'opération (pose d'un parquet à l'arrière comprise): 150 €


(J'ai adoré la réflexion de Madame disant à Monsieur au moment de leur départ, miroir dans le coffre :
"tu vas m'aider à bouger ce soir les meubles hein ? parce que je veux l'accrocher au mur à la place de l'armoire dans la salle à manger..."
Soupir de Monsieur....)

Bonne soirée !!


Repost 0
Published by LA GRANGE-COM - dans MIROIRS & CADRES
commenter cet article
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 19:00
Voici un fronton qui avait subi de gros dégâts au fil du temps...

Tout le côté droit avait de nombreux manques et cassures, le tout déformé visiblement par un choc récent.


Côté gauche : Côté droit :
en bon état
rattaché uniquement par
deux morceaux de fil de fer !



Le plus flagrant pour bien voir les manques : le verso (sans commentaire) !


Au boulot , le tout en trois phases !

1ère phase :
Contraindre les morceaux de ferraille à se remettre dans les bons axes.
Et je puis vous assurer que ce n'est pas une mince affaire car les armature incluses dans le stuc sont épaisses et rigides. (elles n'ont aucune mémoire de forme - il faut donc les contraindre à nouveau selon la courbe des motifs et bon nombre de morceaux de stuc risquent de se casser encore plus).

Consolidation et comble des manques par l'arrière de tous les points de rupture à l'aide de plâtre de moulage.

Après séchage : Sculptures à main levée pour reformer les motifs manquants, en s'inspirant visuellement du côté gauche intacte. (car dans ce cas précis, il est impossible de fabriquer un moule).




Deuxième phase : Gesso & bol d'arménie (appelé également "assiette"), couches obligatoires qui rendront ainsi le plâtre non perméable et lisse (après ponçage léger) pour recevoir la dorure.


Troisième et dernière phase : la dorure !
Quelle méthode employer ?

Ce fronton n'était absolument plus doré à la feuille. La dorure avait été refaite il y a longtemps à la bronzine. (comment je sais que cela date ? Et bien parce que j'ai retrouvé des traces de dorure sur des morceaux de fil de fer à nu et qui normalement  sont noyés dans le plâtre ! - ce qui implique également que ce fronton a été redoré sans que le côté droit soit refait).

J'ai donc utilisé la même technique en mélangeant plusieurs teintes de bronze pour retrouver la couleur exacte de la dorure du côté non abîmé et en la patinant artificiellement pour lui redonner cet aspect ancien.



A si ! On peut finalement rajouter une quatrième phase à cette restauration : le dos du fronton !
ce miroir n'étant pas destiné à être accroché, il faut donc que le verso du fronton soit homogène car l'oeil risque de remarquer la différence à tout moment en passant sur le côté du cadre.

Du coup, hors de question de laisser le plâtre blanc apparent et obligation de repasser une patine réalisée à base de pigments purs pour que le côté gauche retrouve un aspect identique au côté droit et également au dessus du cadre (sur lequel ce fronton est vissé par deux pattes (précision technique : je parle de.. côté gauche sur le verso...et droit sur le recto - nous sommes bien d'accord ??)



Ce fronton de 61 cm de large et 29 cm de haut ne m'appartient pas et m'a été confié pour ... restauration.

Je le rends terminé, ce jour, à sa propriétaire moyennant un montant de 60 euros !

Il va retrouver sa place au dessus de ce cadre-là !


Pour tout renseignement concernant d'éventuelles restaurations, n'hésitez surtout pas à me contacter ou, encore mieux, à venir me voir avec vos cadres et frontons détériorés.

Nous trouverons ensemble LA solution !
Repost 0
Published by LA GRANGE-COM - dans MIROIRS & CADRES
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 11:00
Bonjour à toutes et à tous !

Que dire d'un tableau (huile sur toile) que l'on vous amène dans un tel état ?
"Oh ! qu'il devait être beau à l'origine !! mais qu'est-ce qu'il a dû vivre d'aventures depuis 100 ans pour être dans un état pareil !!..."

Allons, ne nous laissons pas abattre par l'adversité du temps !

Commençons donc par évaluer les dégâts !
Un vernis totalement jauni (pas de bonne qualité pour résister au temps qui passe et totalement sali par les années d'exposition).
Trois magnifiques trous dans la toile (sûrement pour l'aération !)

On fait quoi alors ?

On dévernit l'ensemble en prenant le bon produit en fonction du vernis utilisé à la base.
Quelques tâtonnements plus tard... ça y est ! j'ai trouvé !

Et on commence doucement à ôter ce vernis qui ternit totalement ce paysage... avec un coton non pelucheux s'il vous plaît (sinon on se retrouve avec des fils qui restent accrochés sur la toile...).

De plus en plus de détails réapparaissent... c'est magique !

Continuons donc...

J'arrête le suspens, voici le tableau totalement déverni :


Pour l'instant, nous nous retrouvons avec cet avant/après :


Mais... il reste à s'occuper des trous d'aération...
De loin, ils paraissent petits.. mais de près... :


Passons donc à la phase "hôpital" ! - pansements en lin s'il vous plaît !





Il reste à rattraper l'épaisseur pour affleurer la peinture avoisinante avant de commencer à peindre.



Ce qui, au bout du compte, nous amène à cet avant/après !
Mais où sont donc les trous ???



Tableau "quasiment" guéri puisqu'il restera encore à revernir l'ensemble (mais pas avant un bon mois... c'est long à sécher la peinture à l'huile !!!).

J'en connais une qui trépigne... pour récupérer sa toile !

Montant de cette opération chirurgicale : 100 euros
(pas remboursée par la Sécu... sniff !).


Ma cliente m'a écrit de Besançon : "à ce tarif-là, je vais devenir une groupie inconditionnelle !"... Effectivement, j'en ai déjà deux de plus entre les mains !).


NB : je ne fais ce type d'opérations que sur des tableaux n'ayant qu'une valeur "sentimentale" et n'étant pas destinés à la revente. Se faire plaisir à moindre coût en somme...
Je refuse de restaurer des tableaux de valeur qui, eux, doivent passer entre les mains de restaurateurs agréés, cela va de soit !

Repost 0
Published by LA GRANGE-COM - dans MIROIRS & CADRES
commenter cet article
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 11:55
Voici un miroir de style "Empire".

Style Empire
(de 1800 à 1850 environ), caractérisé par un décor d’inspiration archéologique (palmettes, sphinx, griffons, etc.), issu de l’Antiquité romaine ou égyptienne

Couvert de nombreuses couches de peinture glycéro beige
(appliquée probablement dans les années 1950).



Après examen, il s'avère que le fronton ainsi que le cadre présentent des manques flagrants, (oui, je sais, le cliché n'est pas net !).

Travail à prévoir :
Décapage total obligatoire pour retrouver les reliefs quasiment disparus sous les épaisseurs de peinture et permettre l'adhérence des moulures et du fronton ;
Refaire les moulures manquantes du cadre ;
Reconstruire les parties manquantes du fronton et les resolidariser avec le cadre.

La suite de la restauration (après décapage et reconstruction) dépendait de ce que j'allais trouver sous la peinture...
Et sous la peinture, seuls les reliefs comportaient de la feuille d'or..
Un budget assez serré.. et des envies de bleu... ont amené une patine appliquée dans les creux pour limiter les coûts.

Voici donc le résultat :


Je vous fais grâce de toutes les moulures refaites,
sauf pour le fronton :




Budget moyen (avec les mêmes caractéristiques) à prévoir pour ce type de restauration avec un cadre de 135 x 90 cm : 450 euros
Repost 0
Published by LA GRANGE-COM - dans MIROIRS & CADRES
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 16:30



Le château de Versailles propose depuis quelques mois de vous tirer... le portrait en costume d'époque...

Une charmante cliente s'était laissé tenter pour immortaliser la frimousse de sa fille. Voilà le résultat.

Adorable attention me direz-vous ! oui mais... le hic... c'était l'encadrement... ce type de photo ne se plait qu'entouré d'un style également d'époque...
Un certain suédois ne pouvait pas faire la blague.. (je n'ai rien contre lui, rassurez-vous... mon meilleur ami y travaille.. je ne veux pas me fâcher avec lui !! oups !)


Bon bref, revenons aux moutons..de notre Marie-Antoinette versaillaise !

Un mercredi matin, elle arrive avec la photo en question et me demande s'il est possible de procéder à son encadrement... avec mon fameux cadre en plâtre disponible en de nombreuses déclinaisons (comme montré dans un article précédent).
Mais bien sûr que c'est possible ! Son autre demande : faire une patine qui se rapprocherait du plumeau du chapeau gris bleu, sans toutefois tomber dans une teinte trop bleutée.. mais tout de même pas trop grise...
Outch !! facile ça !!



Me voilà donc avec une photo qui n'était pas aux bonnes dimensions (trop petite en hauteur pour atteindre le haut et le bas de l'ovale du cadre, la largeur étant bonne).
Si j'avais simplement agrandi l'image, une partie de son chapeau aurait été tronqué par l'ovale du cadre en plâtre.

Et vive Photoshop... Le but du jeu est de garder les mêmes proportions que la photo d'origine sur laquelle il fallait seulement créer une hauteur supplémentaire... (j'ai l'impression d'être de moins en moins clair...)
Photo originale photo après reconstruction

La plume du chapeau est plus longue en haut sur la photo de droite ainsi que la hauteur du noeud de la robe en bas... il s'agit de construire quelque chose d'inexistant au départ...pour arriver à combler le haut et le bas de l'ovale du cadre.
Je n'avais besoin que du haut et du bas.. le reste : juste par amusement...

Voilà, ça, c'est fait !


Les teintes du portrait semblent atténuées, mais cela est simplement dû au fait que j'ai pris le cliché légèrement de travers à cause du reflet de la glace... Le cadre est légèrement plus bleu...

Enfin, vous avez tous compris que, comme à mon habitude, j'ai encore raté le cliché !!

Le principal est que la Maman de "Marie-Antoinette" était ravie du résultat !

(Merci à elle de m'avoir autorisé à publier la photo de sa fille.)



Repost 0
Published by LA GRANGE-COM - dans MIROIRS & CADRES
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 11:30
Je ne sais pas si vous allez de temps en temps faire un tour "Derrière la Grange"...
Si c'est le cas, vous avez lu un article concernant un Ange boudeur.. dans le cas contraire, allez faire un petit tour ICI pour vous mettre au parfum...

Bon bref, le but du jeu était de réaliser un encadrement pour ce cliché argentique original que j'aime beaucoup et qui n'était pas mis en valeur, coincé lamentablement dans son sous-verre tout bête.


Voici ce que mon amie Catherine, artiste de l'encadrement, a réalisé et m'a offert le 25 avril 2009 :




Je suis restée sans voix...
Quelle imagination.. et sans que je lui ai donné une seule indication sur ce que je voulais..

(Et elle est meilleure en encadrement que moi en prises de clichés ! Bonjour les écarts de couleurs à chaque prise de vue)





C'est une passion pour elle et cela se voit dans la qualité de son travail. Une partie de cette passion se trouve à la Grange-com... comme cela par exemple :

Un véritable oeuf de caille, agrémenté de ses plumes
Le tout sur un nid de paille bien douillet...



Et celui-çi... Regardez bien comment les couleurs de l'encadrement se fondent dans les lignes de fuite principales de l'aquarelle... (peinte par son père, véritable artiste également - c'est de famille !)

D'autres sont visibles et disponibles à la Grange-com..
Si vous souhaitez que Catherine fasse un encadrement pour vous.. pas de souci, une demande par mail et je vous donne ses coordonnées !

Que de chemin parcouru depuis cet article de 2003 !!
(mon scanner fait des choses bizarres.. il n'y a pas de pointillés partout sur la revue "Idées de cadres" - allez, un peu d'imagination que diable, sans les pointillés...)



Alors... que pensez-vous de cette artiste ???

Repost 0
Published by LA GRANGE-COM - dans MIROIRS & CADRES
commenter cet article
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 12:00
Mercredi dernier, une charmante dame m'a apporté un fronton qui avait subi de gros dégâts...

De loin.. comme ça, sur son cliché pris chez elle avant démontage de la pièce à restaurer, cela ne se voit pas.

Mais tout le côté droit a de nombreux manques et cassures. avec importante déformation de la structure (gros choc ?).


En résumé : bien de loin.. mais loin d'être bien !....

Côté gauche : en bon état Côté droit : Hum, hum !











Le plus flagrant pour bien voir la détérioration : le verso
(sans commentaire) !



Au boulot !

En trois phases, en rafale :

1ère phase :
contraindre la ferraille, poser le stuc, avec sculptures à main levée pour reformer les manques,


Deuxième phase : Gesso & bol d'arménie, l'assiette pour la dorure


Troisième et dernière phase : la dorure !


En fait.... Il y a une quatrième phase.... mais si vous voulez plus de détails sur les étapes et la façon de faire avec un "pas à pas" réalisé par mes petites mimines qui travaillent...

Si vous désirez toucher du doigt... ( enfin plutôt du regard) les difficultés rencontrées et la patience "d'ange" qu'il faut pour en arriver au résultat final ?

Alors cliquez ICI ( bande de curieuses et curieux), vous y verrez en photos et textes l'élaboration technique et, en conclusion, une fourchette de prix appliquée pour ce type de cas.



Ce fronton ne m'appartenant pas et m'ayant été confié pour ... restauration...

Je le redonne ce jour à sa propriétaire !

Il va retrouver sa place au dessus de ce cadre.



Je lui souhaite longue vie !

Repost 0
Published by LA GRANGE-COM - dans MIROIRS & CADRES
commenter cet article
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 16:44
Vous rappelez-vous du miroir à base de bol d'arménie et or ?
Vous pouvez le voir ici...

Et...une idée en entraînant une autre.. me voilà partie dans une couleur de lune "dorée"...
(les rehausses ayant été passées au gris de suède avant application du doré, ce qui lui donne un flou et une profondeur supplémentaire).



Nous partons vraiment dans le XVIIIème siècle !

Ce miroir disponible à la Grange-com
vous dira la bonne aventure !

Repost 0
Published by LA GRANGE-COM - dans MIROIRS & CADRES
commenter cet article

Qui Sommes-Nous ?

  • : LA GRANGE-COM
  • LA GRANGE-COM
  • : détournement d'objets - patine & restauration d'huiles sur toile et cadres en stuck
  • Contact

Toutes nos créations, restaurations, relooking et news,
                       classés par thèmes, d'un simple clic !










Site Meter